Chaussettes Solidaires

Ruban rose pour lutter contre le cancer du sein

Durant tout le mois d’octobre, de nombreuses associations et organisations  partenaires programment des animations pour informer sur le cancer du sein et sur l’importance du dépistage précoce afin de prévenir et guérir la maladie.
Jusqu’au 31 octobre, profitez des animations, expositions, projections, informations, ateliers et spectacles organisés par vos municipalités et les associations partenaires. 

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme avec 59 000 nouveaux cas chaque année. Il constitue également la principale cause de mortalité par cancer chez les femmes (plus de 12 000 décès par an). 

Pourtant, chaque femme peut agir pour réduire son risque de cancer du sein, grâce à la prévention et au dépistage.

Renseignez-vous auprès de votre commune, il y a forcement une activité de prévue ce mois-ci au profit de cette belle action de sensibilisation.

Nous avons retenu ces quelques évènements à ne pas manquer !

– La Tour Eiffel parée de rose vendredi 1er octobre, à l’occasion de la 28ème campagne d’Octobre Rose

Ce vendredi 1er octobre, l’Association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » rebaptisée Ruban Rose donnera le coup d’envoi de la 28ème campagne d’Octobre Rose. Pour l’Association qui oeuvre toute l’année pour soutenir la recherche médicale & scientifique et pour informer le plus grand nombre, Octobre Rose est l’occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent la maladie, d’intensifier l’information & la sensibilisation et de récolter encore plus de fonds. Cette année encore, la Tour Eiffel s’illuminera de rose pour lancer de manière forte et symbolique la 28ème campagne d’Octobre Rose.

En outre, Ruban Rose organisera un défilé sous la Tour Eiffel, où 30 femmes malades, guéries ou en rémission du cancer du sein déambuleront, sur une chorégraphie de Mehdi Kerkouche, mis en musique par Martin Solveig. Vêtues de rubans roses confectionnés sur-mesure, ces 30 guerrières défileront ainsi sur un catwalk géant spécialement crée pour l’occasion. Un évènement exceptionnel diffusé en live le soir même !

– A Nantes, Lille, Bordeaux, Nice et Lyon : une virée à moto solidaire pour Octobre rose, ce dimanche

Le 3 octobre 2021, une rando à moto solidaire au profit d’Octobre rose est organisée dans dix villes européennes dont Nantes, Lille, Bordeaux, Nice et Lyon.

Dimanche 3 octobre 2021, la cinquième édition de la virée à moto solidaire Ride and Roses Event (R.A.R.E) au profit d‘Octobre Rose (campagne de lutte contre le cancer du sein), se déroulera dans dix villes européennes : Prague, Paris, Lyon, Lille, Arcachon, Madrid, Barcelone, Nice, Bordeaux et Nantes.

Une journée caritative soutenue par Royal Enfield, acteur sur le marché des moyennes cylindrées, et en partenariat avec la Ligue contre le cancer.

Pendant quatre heures, motards, motardes et novices traverseront les rues des villes cheveux au vent.

Depuis 2016, la ride solidaire R.A.R.E aide les femmes « à se remettre en selle » après un cancer.

Les femmes atteintes d’un cancer peuvent participer à cette virée, en tant que passagères appelées « roses ».

Les pilotes qui veulent s’inscrire peuvent choisir l’option « duo », pour porter une « rose », ou bien rester en solo pour accompagner la ride. Les inscriptions sont gratuites.

Pour s’inscrire et connaitre l’heure et le lieu de départ selon les villes

– A strasbourg, c’est La Strasbourgeoise, la course à pieds féminine qui rassemble le plus de participantes dans la capitale alsacienne.  Rendez-vous du 1er au 3 octobre 2021.

Une vague rose déferle sur Strasbourg : ce sont les coureuses et les marcheuses de La Strasbourgeoise ! Chaque année, cette course à pied rassemble des amatrices de running autour d’un projet caritatif : lutter contre le cancer du sein et récolter des dons pour la recherche.

Plusieurs épreuves attendent les participants de La Strasbourgeoise en 2021 :

  • Samedi 2 octobre
    • Canoë tout public et confirmé
    • Marche nordique 6 km
  • Dimanche 3 octobre
    • Marche 5 km
    • Course 5 km


Différents challenges sont proposés : DUO mère fille, Team Solidaire (équipe composée de 3 à 4 personnes) ou Challenge du nombre (inscriptions groupes avec les catégories associations et entreprises).

Chaque année, ce sont quelques 15 000 participantes qui sont attendues sur le parcours de La Strasbourgeoise ! 

Bravo à toutes !

Chez Chaussettes Orphelines, nous contribuons à notre manière en participant à certains de ces évènements et en vous proposant des articles roses pour l’occasion :

– les chaussettes FUNNY roses, les PARIS bicolores rose ou encore les SUMMER roses 🙂

– les porte-monnaies, portes cartes, étui à lunettes, les housses d’ordinateurs, les trousses… roses.

En nous les achetant, vous contribuez aussi à notre modèle d’économie circulaire et solidaire.

Derrière l’étiquette, journée de résistance à la Fast Fashion, le 9 octobre 2021

Vous essayez d’acheter vos vêtements de manière responsable, de récupérer et de recycler, mais vous désespérez d’avoir un impact réel sur l’industrie du textile ? Cette journée s’adresse à vous ! La journée de la résistance à la Fast Fashion existe depuis quelques années seulement et a, me semble-t-il, pour origine un collectif de 4 structures engagées en Belgique (Action et Recherche Culturelles, achACT, Oxfam Magasins du Monde et Oxfam Solidarité) mais elle est suivie par de nombreuses autres enseignes de mode responsable en France et en Europe.

Leur crédo, c’est de regarder derrière l’étiquette : Qui fabrique nos vêtements ? À quels prix et dans quelles conditions ? Comment consommer autrement ? Comment soutenir les travailleurs.ses du Sud et de l’Est du monde ? Comment participer à la transformation de l’industrie du textile dans un sens humain et écologique ?

Au travers d’animations, « Derrière l’étiquette » vous conduira à discuter de ces questions et à développer collectivement des pistes d’action pour lutter contre le système de la Fast Fashion. Nous ne pouvons que nous réjouir de la sensibilisation croissante des consommateurs/trices de mode.

C’est aussi le sujet du nouveau livre de SLOWEARE : la Face cachée des Etiquettes

Ces dernières années, plusieurs études ont montré une évolution du comportement des consommat·eur·rice·s : une prise de conscience pour consommer moins et mieux dans tout type de secteur comme l’alimentation, la cosmétique et bien sûr, l’habillement. En 2018, 44 % des consommat·eur·rice·s affirmaient avoir acheté moins de vêtements que l’année précédente. Les raisons de ce changement sont multiples, mais près de 40 % d’entre eux/elles l’expliquent par une envie de mieux consommer par « choix », par souci éthique et écologique. La tendance se confirme : 30 % des consommat·eur·rice·s ont effectué un achat de mode « responsable » en 2020.

Eloïse Moigno, fondatrice du Label SloWeAre, label RSE dédié à la mode, me confiait cette semaine que son livre sorti le mois dernier sur ce sujet était déjà en cours de réimpression !

Cet ouvrage rédigé avec Thomas Ebélé, co-fondateur de SloWeAre, pratique et pédagogique, a pour objectif de faciliter la démocratisation de la mode éco-responsable et de sensibiliser aux enjeux de l’industrie textile.

  • Les thèmes principaux abordés : le cycle de vie d’un vêtement, la notion de prix juste, le décryptage des étiquettes, les questions liées à l’éthique, les conseils d’entretien, la seconde-main, etc.
  • Des fiches détaillées pour présenter les matières avec des repères écologiques, les différents labels avec leur périmètre, leur étendue, leur portée et leurs garanties.
  • Des solutions et des astuces pour identifier le greenwashing, démêler le vrai/faux du Made in France, 
  • Des pistes pour engager la réflexion : la seconde-main est-elle vraiment une solution durable ? Qu’est-ce que l’éthique sociale, culturelle et environnementale ?
  • Et même des conseils à destination des professionnels en qualité d’auditeurs !

Ce livre pratique répond aux questions des consommat·eur·rice·s désireu·x·ses de découvrir l’impact social et environnemental de la mode. Il s’adresse aussi bien aux néophytes qu’aux personnes déjà sensibilisées et qui souhaitent en savoir davantage.

J’ai particulièrement apprécié la méthode GREEN pour repérer le greenwashing et la méthode BISOU pour éviter l’achat d’impulsion qui est le propre de la Fast fashion.

Il s’avère également être un outil de référence pour les étudiant·e·s, les futur·e·s entrepreneur·e·s et les professionnels de la mode éthique ou en transition. Il est ou sera à nouveau disponible ici Ou encore directement auprès des auteurs qui seront présents sur les évènements suivants :

  • au Festival des Autres Modes à la Cité Fertile à Pantin les 15, 16 et 17 octobre
  • aux Fashion Green Days à Roubaix le 7 octobre
  • au salon MIF Expo porte de Versailles du 11 au 14 novembre avec une dizaine de marques du label SloWeAre.

Malgré des évolutions encourageantes, la consommation de vêtements issus de la fast fashion n’a jamais été aussi importante. Or, le business model de l’industrie textile conventionnelle n’est pas durable et atteint ses limites en termes de respect des droits humains, de production, d’épuisement des ressources, etc. 

Nous comptons donc sur vous pour soutenir la mode durable et contribuer à cette consommation responsable.